Publicités

Camille et Jérémy, les fins gourmets

7 Fév

Mangeoire(2)

Camille et Jérémy sont en couple et ils sont à la tête du « Mangeoire », un petit endroit charmant, qui se définit comme une « Maison gourmande » à côté de la Place de la Liberté.

ça fait combien de temps que vous avez ouvert ?

On a ouvert le 12 février de l’année dernière, on fête nos 1 an !

D’où venez-vous ?

Camille et moi sommes parisiens. Nous sommes venus pour la première fois de notre vie en week-end à Bruxelles,  il y a 18 mois. On est tombés sous le charme de la ville. Nous sommes rentrés à Paris et 2 mois après, nous quittions nos jobs. Nous sommes venus avec une main devant, une main derrière à Bruxelles.

Vous étiez déjà dans la restauration ?

J’avais une brasserie en gérance de 170 places assises à « Arts et métiers » dans le 3ème arrondissement à Paris. Camille avait une société de chef à domicile. Elle était associée à un chef de cuisine, ils organisaient des dîners à domiciles ou pour des cabinets d’avocats notamment.

C’est quoi le concept ici ?

C’est un peu tout : café – épicerie fine- bar à vins. On propose des produits artisanaux venus de toute l’Europe (Italie surtout, Portugal, France, Belgique, Espagne, Pays Basque). Nous avons des charcuteries, des fromages, des sauces, anti-pastis, rillettes, pâtés, du boudin noir. On travaille avec des vins italiens, français, beaucoup de vins en biodynamie.

A côté de cela, nous sommes aussi un petit restaurant. Tous les jours, nous arrivons à 6h du matin. On se fait livrés tous les matins en produits frais, directement des producteurs. Tous les jours, j’élabore une soupe du jour, 2/3 salades salade et un plat du jour. Camille fait 3/4 desserts. ça change tout le temps, mais on guide les clients :

  • le lundi : c’est toujours autour des pâtes;
  • le mardi : autour de la viande;
  • le mercredi: c’est selon l’humeur;
  • le jeudi: le burger du Mangeoire (au boudin noir, au foie gras, à l’italienne, au gigot etc.);
  • le vendredi: autour de la mer. Ҫa permet à des habitués de venir quasiment tous les jours et de constamment déguster des produits frais.

Ҫa a été facile de créer ce lieu ?

Non, cela n’a pas été facile. On a visité entre soixante et septante (sic- Jérémy parle belge ;-)) affaires partout dans Bruxelles. On a mis 4 mois à trouver ce lieu. C’était compliqué dans le sens où l’on débarquait, on ne connaissait pas du tout  comment fonctionnait les paperasses à Bruxelles. ça a été assez sport. On a signé en décembre, et après  2 mois de travaux, on a ouvert début février.

Vous avez d’autres projets ?

C’est vrai que l’on commence un peu à pousser les murs. On a été victime de notre succès assez rapidement. Tant mieux pour nous et pour les clients ! Dans l’avenir proche, nous aimerions nous agrandir, ouvrir une succursale pourquoi pas. Nous ne cherchons pas spécialement à accueillir plus de gens, nous aimerions surtout avoir un peu plus d’espace, car on est vite confinés ici.

Qu’est-ce qui vous plaît dans la vie à Bruxelles ?

Surtout les gens, l’atmosphère, ce civisme que les gens ont perdus à Paris. Il y a une vraie joie de vivre. On aime cette légèreté et cette sympathie qu’ont les gens, ils sont très communicatifs.

Vous ne regrettez pas d’être partis alors ?

Pas du tout. Nous sommes ravis d’être de nouveaux citoyens bruxellois ! Pourvu que ça dure…

Vous n’avez pas eu de problèmes au moment des risques d’attaques terroristes ?

C’était compliqué pendant 2 semaines lorsque l’on était en alerte 4. Tout le quartier était gelé, les clients nous appelaient pour annuler parce que leurs patrons leur avaient dit de rester chez eux. Ҫa a été un coup dur pour tous les indépendants en général, mais la vie a repris son cours.

Si vous souhaitez allez picorer quelque chose au « Mangeoire », il faut impérativement réserver :
Rue du congrès 34 – Tél : 02 223 00 02
lundi: 8h00 à 16h00, mardi à vendredi: 8h à 20h.
Facebook

[Merci à Nikki pour la découverte]

Le Mangeoire

Le couple aime chiner des objets : le papier peint vintage et les  lustres dépareillés sont bien mis en scène

?????????????

o

Mangeoire bruxelles

 

Publicités

Une Réponse to “Camille et Jérémy, les fins gourmets”

  1. Lulu 19 février 2016 à 9 h 42 min #

    Mmm ça donne envie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :