Publicités

La Griffe belge de Cartier

5 Jan

CartierJe suis allée voir l’exposition « Cartier: le style et l’histoire » au Grand Palais à Paris qui a lieu jusqu’au 16 février. Je la recommande car on en prend plein les mirettes. Au détour d’une vitrine, j’ai découvert qu’il y a un lien fort entre la Belgique et le célèbre joallier.

Ce lien s’appelle Jeanne Toussaint, la directrice artistique de la marque à partir de 1933 jusqu’à la fin des années 60. Cette Belge, née à Charleroi en 1887, a inventé le style Cartier. Elle était surnommée « la Panthère » à cause de son caractère inflexible, mais aussi à cause de ce bijou – l’une de ses créations les plus célèbres -lancé dans les années 1950 et représentant le félin.

Rien ne la prédestinait à devenir la source d’inspiration de la maison de luxe. Elle est la fille de commerçants en dentelle installés à Bruxelles. Le commerce est prospère et Jeanne connaît une enfance heureuse. Et puis un jour, le père tombe malade, la famille vole en éclats. Jeanne n’a qu’une idée: fuir.

A seize ans, elle rencontre un déserteur français qui l’emmène à Paris, lui promet le mariage, la grande vie et se fiance à une autre ! Jeanne se console auprès de sa grande sœur, exilée elle aussi, qui lui enseigne les us et coutume du grand monde. Mais la guerre éclate. La jeune femme rencontre alors celui qui sera son grand amour, Louis Cartier, le « joaillier des Rois ».

Louis enseigne à Jeanne les pierres précieuses et les alliages mystérieux. Ensemble, ils seront à l’origine de bijoux fabuleux. Oiseaux de paradis, parures indiennes, bracelets à géométrie variable et la fameuse panthère. Mais le sort s’acharne : Louis quitte Jeanne.

Peu à peu, il lui abandonne les rênes de la prestigieuse maison. Elle insuffle à la création son génie, sa modernité, un esprit de résistance qui pendant les années sombres auraient pu lui être fatals si une certaine Gabrielle Chanel ne l’avait pas sauvée des nazis…(A lire: « La Panthère », Stéphanie Des Horts, éditions JC Lattès).

Portait de Jeanne Toussaint, 1920:

Jeanne_Toussaint_1920

Le diadème acquis en 1912 par Elisabeth, Reine des Belges et dont l’histoire est très étonnante :

cartiertiaragp2

Illustration post: © Pascal Garnier

Publicités

2 Réponses to “La Griffe belge de Cartier”

  1. pomdepin 5 janvier 2014 à 17 h 10 min #

    Ça fait rêver…

    • annabrxl 5 janvier 2014 à 18 h 38 min #

      J’ai aussi vu la tiare que Kate Middleton portait à son mariage, mais pas le droit de prendre de photos 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :